Conference du Traditional Britain Group

Nous nous sommes rendus a la conference du TBG ce samedi 20 octobre, avec un panel d’intervenants particulierement riche, comme Katie Hopkins, Janice Atkinson, et des representants de l’AfD et du FPO. Plusieurs membres de la branche britannique du mouvement Generation Identitaire etaient aussi presents, ainsi que des contributeurs de l’editeur Arktos. Discussions passionnantes au pub apres la conference qui se sont prolongees tard dans la nuit.

‌Brexit : Bruxelles entre intransigeance et volonté de piétiner le vote britannique !

Que ce soit sur les questions migratoires ou sur les négociations du Brexit, le sommet de Salzbourg a été un échec.

Face au problème posé par la frontière physique qui devrait être rétablie, du fait du Brexit, entre l’Irlande du Nord (qui ne serait plus membre de l’Union européenne) et la République d’Irlande (qui le restera), la Commission européenne s’en prend directement à l’intégrité territoriale du Royaume-Uni, en tentant de mettre en place un statut spécial pour l’Irlande du Nord, avec un alignement réglementaire sur le continent.

Au-delà des tergiversations de Theresa May, l’impasse des négociations sur le Brexit met en évidence une intransigeance irresponsable de la part de Bruxelles mais aussi d’Emmanuel Macron à l’égard du Royaume-Uni.

Alors que l’UE conclut chaque année des accords de libre-échange avec des pays du monde entier, la Commission refuse un accord similaire avec le Royaume-Uni. De plus, trois pays européens, l’Islande, la Norvège et le Lichtenstein, sont membres de l’AELE (Association européenne de libre-échange) sans être membres de l’UE.

En réalité, alors que leurs prévisions apocalyptiques ne se sont pas vérifiées, les eurocrates veulent faire échouer les négociations, qui auraient dû aboutir à une sortie à l’amiable, pour forcer les Britanniques à un nouveau referendum.

C’est d’ailleurs ce que demande maintenant Jeremy Corbyn le très socialiste patron des Travaillistes. Et Nadine Morano, au nom de LR, s’est alignée sur cette position consistant à piétiner le choix démocratique du peuple britannique.

Nicolas Bay