Le Front National exclu d’un débat à Cambridge: fascisme d’un professeur opposé à nos idées

Le 19 avril se tenait au Unitarian Church Hall un débat public intitulé: « Présidentielle française: Soirée-débat à Cambridge ». L’organisateur du débat, Olivier Tonneau, professeur de langues au Homerton College de Cambridge a volontairement restreint le panel d’interlocuteurs à  la France Insoumise, le Parti Socialiste, En Marche et les Républicains.

Interrogé sur la raison de l’exclusion volontaire du premier parti de France, il a déclaré « Nous n’avons pas temps à perdre avec un parti pour lequel nous n’avons aucune sympathie. Nous assumons totalement, nous sommes fiers d’avoir résisté à la banalisation et de n’avoir pas cru devoir des égards à un parti d’extrême-droite. »

Nous trouvons ces propos choquants et dignes des pires totalitarismes du XXe siècle.

Publicités

Une réflexion sur “Le Front National exclu d’un débat à Cambridge: fascisme d’un professeur opposé à nos idées

  1. Dès que possible, il faudrait faire muter ce Tonneau d’olives, gros plein d’excréments, à Terre- Neuve, ou bien aux îles Kerguélen.
    Il pourra toujours y fonder son parti favori avec les….phoques et les pingouins, ses amis et complices.
    Il faudrait surtout étudier les rapports sexuels, pardon, secrets, qui l’unissent à Georges Soros ainsi qu’au nervi miterrandien Rat Talli, le serial camionneur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s